L’histoire de l’Aviron au Maroc

L’Aviron en tant qu’activité humaine remonte à l’antiquité où il était utilisé considéré comme un moyen de transport dans les civilisations antiques égyptienne, grecque et de romaine.
Mais en tant que sport , ses débuts remontent au XVIIe siècle et du début du XVIIIe dans l’Angleterre victorienne . Au XIXe siècle, l’aviron est devenu populaire en Europe, et les premières courses étaient généralement disputées par des professionnels, la première régate officielle s’est déroulée en Angleterre, sur la Tamise à cette époque là.
Les Universités et Collèges commencent à ouvrir leurs portes à l’aviron à ce moment, c’est ainsi que le Collège d’Eton donne en 1793 ses premiers cours d’aviron, et l’université d’Oxford fait de même en 1815.
La première confrontation Oxford-Cambridge s’est déroulée en 1828, et Yale et Harvard se sont affrontées la première fois en 1852 dans le New Hampshire,
L’aviron était toujours programmé dans toutes les éditions des Jeux Olympiques d’été depuis sa création en 1896 à Athènes, et les compétitions d’aviron précédaient la plupart des autres sports olympiques.
Au Maroc, Le sport de l’Aviron date de l’époque qui a suivi immédiatement la première guerre mondiale (14¬18).

Avant l’indépendance :

Les sports modernes ont été introduits au Maroc dès 1912, date de l’établissement du protectorat, comme activités de loisirs d’une part, et comme activité de préparation physique à caractère militaire d’autre part. C’est à cette période aussi que plusieurs clubs et associations sportives ont vu le jour, notamment en football, rugby, athlétisme, natation, tennis, gymnastique, etc…ils étaient groupés au sein des ligues rattachées directement aux fédérations françaises respectives.

C’est ainsi qu’en 1923 naissance du Club Nautique de Rabat. (C N R) par Maître Devallon qui fut le premier président d’un club d’aviron au Maroc
Ce club , champion de France deux fois de suite emmené par Pierre NOËL, en 1932 et 1933, en course de sprint qui existe toujours en France. Remportant deux fois de suite ,
En 1924 : la section aviron du Cercle des Nageurs de Casablanca est créée, par Janet, Gallazzine et d’anciens rameurs de France c’est le deuxième club après celui de Rabat .
En 1925 la Société Nautique de Casablanca (S N C) voit le jour et la majorité des rameurs de la section aviron du Cercle des Nageurs de Casablanca migre vers ce Club. La section aviron du Cercle des Nageurs se réveille cette même année sous le nom de Rowing Club du Maroc (RCM) qui est la section aviron du (RAC). C’est durant cette année très favorable pour l’aviron au Maroc qu’en 1925 deux autres clubs ont vu le jour.
¬ A Mazagan (El Jadida) l ‘Association Nautique de Mazagan .
¬ A Kenitra le Club Nautique de Kenitra (C N K ) dont le premier président est Monsieur Lemelle
Puis se fut le tour en 1929 du Racing Universitaire Casablancais (R U C)
L’année 1925 a vu La formation de plusieurs clubs dont :
– la Société Nautique de Casablanca (S N C)
– Le Rowing Club du Maroc (RCM) section aviron du Racing Avant-garde Casablancais (R A C).
– l’Association Nautique de Mazagan (El Jadida). Club très actif depuis sa création jusqu’à la seconde guerre mondiale, En 1950 son président Mr Fitouri et le secrétaire général du club Mr Boumehdi donnèrent une impulsion nouvelle au club

– Le Club Nautique de Kenitra (C N K), dont le premier président fut Monsieur Lemelle
– En 1929 du Racing Universitaire Casablancais (R U C)
– En 1933 du Club de la Voile et de l’Aviron de Rabat (C V A R) devenu par la suite Stade Marocain.
Pierre Noël migra en 1934 à Kénitra après avoir mis en place l’équipe qui créera par la suite le club C V A R, et créa l’Union Athlétique de Kénitra (UAK), dès 1935.
– Club nautique de Meknès : le 28 février 1935
– Club nautique de Beni-Mellal : le 17 mars 1936
– Nautic-club d’Agadir : le 3 avril 1937
– en 1939, création du Club de la Voile et de l’Aviron de Rabat (C V A R)
La même année Le Club nautique de Marrakech a été créé le 8 juin 1939,
Pour les clubs de Beni Mellal, Meknès, Agadir et Marrakech, le but était d’aider à la pratique et d’encourager les sports du tourisme nautique.

– En 1953 création du Club de l’Association Douanière Marocaine (A D M) à Casablanca, Club prestigieux, plusieurs fois champion du Maroc et détenteur de la Coupe du Trône.
Ce club vivier de champions a vu ses activités cessées vers la fin des années 80.

Tous ces clubs donnèrent des résultats remarquables et très encourageants, dominant chacun à leur tour et à différentes époques de leur vie, qui le deux, qui le quatre ou encore le huit, où les
casablancais se distinguèrent très brillamment, plusieurs fois de suite, aux championnats de France face une véritable équipe de France bien préparée.

Cependant, il faut noter que pendant la période coloniale, le nombre de marocains pratiquant au sein des associations sportives était très restreint, et certaines ligues, à titre d’exemple : le rugby, le tennis l’alpinisme, le tir à l’arc, les sports équestres, le yachting et l’aviron ne comprenaient dans leurs effectifs aucun marocain et ce, jusqu’à la veille de l’indépendance les casablancais se distinguèrent très brillamment, plusieurs fois de suite, aux championnats de France face une véritable équipe de France bien préparée.

Cependant, il faut noter que pendant la période coloniale, le nombre de marocains pratiquant au sein des associations sportives était très restreint, et certaines ligues, à titre d’exemple : le rugby, le tennis l’alpinisme, le tir à l’arc, les sports équestres, le yachting et l’aviron ne comprenaient dans leurs effectifs aucun marocain et ce, jusqu’à la veille de l’indépendance.

La ligue marocaine d’aviron a été créée en 1933, et avait pour principal objectif, le développement de ce sport au Maroc à l’instar de ce qui se fait. En France, de même de doter en matériel, les villes disposant d’un environnement adéquat à la pratique de l’aviron La Fédération Marocaine des Sociétés d’Aviron (FMSA) est devenue en 1954, membre de la

Fédération Internationale des Sociétés d’Aviron (FISA).

Après l’indépendance

En 1956, la Fédération Marocaine des Sociétés d’Aviron (FMSA), devient la Fédération Royale Marocaine des Sociétés d’Aviron (FRMSA), et avait comme premier président après l’indépendance le célèbre poète et écrivain Ahmed Sefrioui qui succéda à Pierre Noel.

En 1958, on comptait plus de dix (10) clubs bien dotés et équipés en matériel de tous genres servant à la pratique de l’aviron. Mais ce nombre n’a cessé de diminuer, et ce, suite au départ massif des français qui étaient les principaux pratiquants de ce sport, et seuls quatre clubs : El Jadida, Rabat, Kénitra et l’ADM de Casa ont subsisté. Il faut noter que ces clubs n’ont cessé de jouer un rôle prépondérant dans le développement de ce sport au Maroc depuis leur création, et certains même jusqu’à nos jours (UAK et SM), qui ont toujours constitué les principales réserves de rameurs, en même temps que des centres de stages, de formation et d’entraînement pour la fédération.

L’aviron de 1994 à nos jours

L’année 1992 est considérée comme l’année Zéro de l’aviron marocain, en effet, un incendie criminel a ravagé tout le patrimoine de la fédération, (bateaux, rames, matériel de rechange, archives, etc…)

L’année 1994, constitue l’année du véritable décollage de l’aviron au Maroc, outre, la participation de nos rameurs à des compétitions internationales (championnat du monde junior à Munich), suite à la visite de Matt Smith (membre de la fédération Internationale) à Rabat, visite s’inscrivant dans le cadre du développement de l’aviron dans les pays en voie de développement.

L’année 1995, a vu la participation de l’équipe nationale au Championnat du Monde à Poznan (Pologne). Cependant, il y a lieu de signaler que malgré la participation symbolique de nos rameurs à ces deux championnats , étant donné la carence en matériel , en salles de musculation équipées d’ergomètres etc… ; le niveau de nos rameurs n’a cessé de progresser, et ce, grâce à la discipline de nos athlètes , à la compétence de nos techniciens et entraîneurs, au dévouement des membres fédéraux pour la cause de ce sport noble , sans oublier l’aide et le soutien du ministère de tutelle , et du Comité National Olympique Marocain (CNOM) , ainsi que l’aide et l’assistance de la FISA , de l’Union Arabe d’Aviron, de la Fédération Française des Sociétés d’Aviron et le club de Würzburg d’Allemagne).
La fin des années 90 a vu la création des sections d’aviron des clubs FUS, et CSUR (club sportif Scolaire et Universitaire de Rabat).

En 2009, trois autres sections des clubs multidisciplinaires : l’Olympique Marocain (OM), USCM (Union sportive des Cheminots du Maroc) et le Club des Sports Nautique de Kénitra ont regagné notre fédération.

En 2010 le club mythique du RUC de Casa, refait surface sous l’impulsion de l’ancien rameur international Samir El Azali, mais faute de sites d’entraînement les rucistes ont vite déchanté.
En 2015, plusieurs clubs sont crées : les clubs de la Marine Royale sous l’impulsion du Colonel Chater, le Club de la Justice avec Mr Said Bensalah, le Club de Maamora initié par Mr Abdeslam Berroug
En 2016 : création du Club d’aviron et de Canoë Kayak de Dayet Roumi par Mr Hammadi Mellouki et son équipe.
Actuellement d’autres clubs sont en gestation pour adhérer à la Fédération, en attendant le respect du cahier de charges imposé à l’adhésion des nouveaux clubs.

Palmarès :

Le palmarès de cette discipline est prometteur :

– 2 médailles d’argent en 2W+ (double/femmes) au Championnat Arabe de Tunis en 1999.

– 1 médaille de bronze en Skiff 1M+ (masculin) au Championnat d’Afrique, Caire 2000.

-1 médaille de bronze en Skiff 1M+ (masculin) à la Régate Internationale du Nil, Caire

– 1 médaille de bronze en 2W+ (double/femmes au Championnat Arabe de Tunis 2001.

– 5ème rang au classement Skiff au Championnat d’Afrique, Caire 2002.

– Réalisation des minima olympiques en skif (1M+) et 1W+, avec qualification à la Régate sélective préolympique de Tunis 2004.

– 4ème et 5ème rang individuel, au classement Skiff féminin et masculin respectivement,

au Championnat arabe d’Alexandrie, mai 2005.

2 médailles d’or au Championnat Arabe en 2008 senior et Junior homme respectivement, ainsi que 2 médailles d’or en 2009 en sénior homme et 1 médaille d’or en junior homme. 2006, 1 médaille de bronze, ainsi que 2 médailles d’argent en 2008 (sénior femmes et en juniors hommes respectivement)

– 4ème aux Jeux Africains des – de 17 ans, garçons et filles organisés à Dayet Roumi (Khemisset, Maroc).

– 4ème rang individuel, au classement skiff féminin et masculin respectivement au Championnat arabe en Tunisie et d’Afrique en Egypte 2012

– 11 médaille d’argent et de bronze en double senior femme, skiff senior femme poids lourd et poids léger , skiff junior , double junior homme, double junior dame ainsi quand bateau de pointe dame au Championnat Arabe Egypte 2013
– 2 médailles de bonze en double junior au Championnat d’Afrique de Tunis 2015
– L’Année 2017, est une année faste pour l’Aviron marocain, le Maroc s’est classé 3ème aux Championnats d’Afrique et 3ème aux Championnats Arabes d’aviron en octobre 2017.
Durant cette même année, voit la participation de notre pays aux Championnats du Monde d’Aviron de mer à Thonon les Bains (France) pour la première fois, le Club de la Marine Royale était représenté par le rameur Abdeslam Assermouh.
– Outre les équipes nationales seniors et juniors, masculines et féminines, la fédération disposait jadis d’une équipe nationale d’aviron pour rameurs handicapés, très compétitive ayant à son actif plusieurs trophées et titres :

– 1 médaille d’or en double à Villach, Autriche

– 1 médaille d’argent en Skiff à Philadelphie, USA

– 1 médaille d’or, en Belgique.

– 5ème rang en 4+, au classement général aux Championnats du Monde de Milan en 2003.
Mais malheureusement cette équipe n’a pas survécu, après le regroupement des sports pour handicapés à la Fédération Royale Marocaine du Sport pour Handicapés.

Les présidents de la fédération d’aviron du Maroc de 1923 à nos jours:

– Maitre DEVALLON
– CHEVALLIER
– Pierre NOEL
– Ahmed SEFRIOUI
– Aziz ALAMI
– Rachdi ALAMI
– Abderrahman MOUADDEN

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer